/* Menu horizontal ---------------------------------------------- */ .notuxmenu { width:100%; } ul.menuliste li { display: inline-block; /* Permet au menu de s'afficher à l'horizontale */ padding: 5px 30px; /* Espace autour de chaque lien (5px en haut et en bas, 30px à gauche et à droite) */ text-transform: uppercase; /* Permet de mettre le texte en majuscules */ } ul.menuliste li a { color: #000000; /* Affiche les liens du menu en noir */ text-decoration: none; /* Evite que les liens soient soulignés */ } ul.menuliste li a:hover { color: #777777; /* Les liens du menu deviennent gris quand on les survole */ } En savoir plus sur https://www.notuxedo.com/creer-menu-horizontal-blogger/#dF67d3C91BOEd3fb.99

lundi 12 mars 2018

Interview de Mahira Delanney





A l'occasion de la sortie de son nouveau roman, Mahira Delanney à accepter de répondre à nos questions!  Si vous ne la connaissez pas encore c'est l'occasion !!





















1.Pour commencer, je te laisse te présenter. Qui es-tu ?
Je m’appelle Mahira Delanney, je suis comptable de formation mais depuis 12 ans je suis gardienne d’immeuble. Je voulais pouvoir aller chercher mes enfants à l’école, avoir le temps pour les miens, ce métier est parfait pour concilier ma vie professionnelle et ma vie perso.

2.Peux-tu nous parler de ton prochain roman « Désolé je n'ouvre pas » ?
J’y raconte une histoire d’amour entre deux hommes, aussi une histoire d’amitié. Quand Fabrice fait son coming-out, Samy remet leur amitié en question, il en veut à Fabrice de s’être caché d’eux, il s’en veut de ne pas l’avoir décelé. Mais c’est ne pas seulement leur amitié qu’il va chambouler.

3.Comment t'es venu le choix de la romance M/M, pourquoi ce choix?
J’ai déjà écris 3 romans et une nouvelles M/F. Ici je voulais raconter une histoire selon un point de vue que je ne pourrais jamais expérimenter. Me fondre dans des personnages que je ne pourrais jamais être ni devenir. Je voulais parler d’un sujet qui me touche sans en faire le récit d’une bataille pour le mouvement gay. Juste une histoire d’amour comme il en débute chaque jours. 

4.Depuis quand écris –tu ? Qu'est ce qui t'a décidé à être publié ?
 J’écris depuis que je sais écrire, mes placards son plein de carnets, de blocs notes et autres cahiers pleins de mes idées, pensées, listes (je suis une pro de la liste). Même avant d’écrire je racontais déjà des histoires. J’ai eu mon BAFA à 16 ans et j’animais un cours de théâtre pour laquelle j’inventais des scénettes.

C’est Laure Elisac, auteur des « Oh Lord ! » et de « La cerise sur le gâteau », qui m’a encouragé à bichonner mes textes comme elle aime le dire. Elle m’a appris comment structurer mes chapitres, comment meubler le décor sans que ça plombe une scène, comment rendre les dialogues vivants… Ensuite à elle m’a convaincu que ce que j’écrivais était digne d’être lu et donc vendu, c’est là qu’elle m’a fait découvrir l’auto édition.

Mais sans l’aide de  « mon babe » Noah, je ne serais jamais allé jusqu’au bout.   

5.Quels sont tes auteurs préférés ?
 En dehors de Laure Elisac, vous voulez dire (rire). J’adore lire Matthieu Biasotto, ses thrillers sont des merveilles et l’aspect psychologique de ses livres me laissent les neurones en vrac. J’aime la littérature classique et de préférence anglo-saxonne. Sinon je lis de tout, en musique et en lecture je suis très éclectique.    

6.Quelles sont tes sources d'inspiration ?
Les relations humaines en tout genre. Le quotidien, les gens…

7.Qu'est ce qui est important pour toi quand tu écris ?
Ne pas dire de bêtise. Je fais beaucoup de recherche pour éviter de dire des conneries. Si j’aborde un sujet précis, je le décortique au point de pouvoir en faire une thèse. Ce fut le cas avec « Désolée, je ne sors pas », j’ai étudié la dysmorphophobie au point de pouvoir rendre un mémoire.

8.Comment imagines-tu ta carrière dans 10 ans ?
Tout pareil, des rides en plus.

9.Quel regard portent tes proches sur tes romans ?
 Ils sont fiers, même si très souvent ils ne peuvent pas se vanter du succès de mes écrits. Ce n’est pas toujours évident de dire que sa fille, sœur, épouse, écrit des livres érotiques. Toutefois, ils ne s’en cachent pas et célèbre avec moi chaque nouvelle sortie de bouquin.

10.A part l'écriture, quelles sont tes passions ?
 L’une de mes passions est les objets phalliques, mais j’aime aussi dessiner. Je chante beaucoup. J’écris des portraits en prose que j’offre à mon entourage.






Pour finir, un petit portrait chinois :

 * Un livre
: Le vieux qui lisait des romans d’amour de Luis Sepulveda
 * Un pays : L’île de la Réunion

 * Une saison :
le printemps
 * Une chanson :
I’m feeling good by Nina Simone
 * Un film :
Pretty woman
 * Un animal :
une chatte
 * Un objet :
un crayon
 * Une couleur :
Noir

Aucun commentaire:

Publier un commentaire