/* Menu horizontal ---------------------------------------------- */ .notuxmenu { width:100%; } ul.menuliste li { display: inline-block; /* Permet au menu de s'afficher à l'horizontale */ padding: 5px 30px; /* Espace autour de chaque lien (5px en haut et en bas, 30px à gauche et à droite) */ text-transform: uppercase; /* Permet de mettre le texte en majuscules */ } ul.menuliste li a { color: #000000; /* Affiche les liens du menu en noir */ text-decoration: none; /* Evite que les liens soient soulignés */ } ul.menuliste li a:hover { color: #777777; /* Les liens du menu deviennent gris quand on les survole */ } En savoir plus sur https://www.notuxedo.com/creer-menu-horizontal-blogger/#dF67d3C91BOEd3fb.99

lundi 4 mai 2020

Myrina Holmes - Tome 2 - Cadavres Exquis d'Anna Triss


Titre: 

Myrina Holmes, tome 2, Cadavres exquis

Résumé: 

Mon nom est Myrina Holmes. Mes (rares) amis me surnomment « Myri », mes (nombreux) ennemis « l'Amazone ». Mon job ? Traquer de féroces créatures surnaturelles à l'aide de mes pouvoirs et de mes armes.

On ne va pas se mentir : ces derniers temps, ma vie ressemble à un mauvais film de série B. Une sœur succube à la rancune tenace, une carrière de Traqueuse en crocs de scie, une marque démoniaque qui m'empêche de faire des folies de mon corps et un ex-amant devenu Fédérateur des Pécheurs qui m'irrite fortement les écailles. Alors quand un mystérieux virus aussi contagieux que mortel se propage sur Infernum, ça commence sérieusement à empester le démon grillé !

Le symptôme le plus éloquent de la Démonacide ? Quelques jours avant leur décès, les infectés se transforment en bêtes sanguinaires qui attaquent les vivants pour les dévorer, comme des Sans-Âmes ! L'Apocalypse risque de se pointer plus tôt que prévu à ce rythme...

Pour ma part, je suis naturellement immunisée grâce à mon sang d'hybride, mais ce n'est malheureusement pas le cas de tout le monde.

Lorsqu'un de mes proches tombe malade, je n'ai pas d'autre choix que de m'engager dans une course contre la montre pour mettre la patte sur les responsables de l'épidémie et dénicher le remède salutaire.

Et croyez-moi, vu mon état d'esprit, ma Plume aiguisée ne fera pas dans la dentelle.

Date de sortie: 

En numérique le 04 mai, en broché le 14 mai auprès de Black Ink Editions

Où le trouver :







Anna Triss fait parti de ces auteurs dont on est certain qu’elle nous rendra chèvre voire névrosé. Mais on en redemande et après la fin du premier tome j’avais hâte de retrouver le couple déjanté formé par Myrina et Kelen.

Je ne vais pas entrer dans le détail de ce second tome afin d’éviter tout spoil. Mais en quelques mots, Myrina devra faire face à un virus contagieux qui infecte et transforme la population en un être sanguinolent ( ça vous rappelle quelque chose peut-être ce que l’on vit actuellement et bien Anna est une sorcière puisque ce livre a été publié il y a un an sur wattpad et certain ont déjà eu la chance de le lire donc notre Anna Triss est une sacré sorcière !!!). Immunisée en tant que hybride, elle fera tout pour trouver un remède. Mais notre chère héroïne ne sera pas simplement confrontée à ce virus, elle devra faire des choix. Entre son histoire passionnée et totalement folle avec Kelen et sauver le monde, Myrina n’aura plus une minute pour elle !!!

Ce second tome est une suite totalement folle. On continue à suivre Myrina qui une fois de plus n’a pas froid aux yeux et j’ai adoré cette héroïne. Son humour tranchant, son caractère et surtout sa force en font l’un des personnages les plus intéressant que j’ai pu lire. Entre Charley Davindson et Myrina Holmes mon cœur hésite de plus en plus !! Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et j’avoue avoir un gros coup de cœur pour elle.

Quand à Kelen, il est toujours aussi sexy. On le retrouve toujours aussi narcissique mais petit à petit sa coquille se fendille pour Myrina. J’ai adoré voir sa fragilité, son amour, sa possessivité et sa force. Et oh mon dieu , il sait se servir de son corps!!! Je peux vous garantir que les scènes érotiques sont absolument torrides et particulièrement l’une d’entre elle où l’on rêve d’avoir un Kelen dans son lit !!
C’est l’une des plus belles et des plus sensuelles que j’ai pu lire en romance !

J’ai un bémol sur la fin malheureusement où j’ai trouvé que les choses se compliquaient et je me suis perdue dans toutes les explications. J’ai dû refaire des retours en arrière pour comprendre. Peut-être était-ce dû à l’heure à laquelle je lisait ( 23h) mais j’aurai aimé peut-être un peu plus de simplicité.

Je ne vous parle pas de la fin, simplement j’étais très énervée ( mon mari n’a jamais compris pourquoi d’ailleurs) et j’ai hâte d’avoir la suite !

Note
4/5



Je ne le cache pas je suis une grande fan de la plume d’Anna, l’univers et le tome un m’ont tellement embarqué qu’il était évident que je continue l’aventure avec Cadavres Exquis. 

Nous sommes de retour deux mois après le tome un, Infernum est victime d’un virus très invasif, Myrina a déjà perdu des êtres chers alors quand un proche le contracte, elle va employer tous les moyens possibles, y compris s’allier de nouveau avec un certain pécheur, pour trouver les responsables de cette propagation et l’antidote. 

Myri est toujours aussi explosive, un corps meurtrier, une langue acérée avec un certain goût pour le sarcasme. 
Sous la surface j’ai retrouvé aussi sa dualité, celle qui la déchire toujours autant, cette infime fragilité est toujours palpable dans ce deuxième opus. 
J’adore toujours autant cette combattante forte avec juste ce qu’il faut de faiblesse pour la rendre attachante et lui souhaiter la meilleure des fins. 

Kel est toujours aussi présomptueux, aucune pitié dans ses propos, de l’enfant à l’adulte, tout le monde y passe (clin d’œil à la séquence de l’école lol). 
On découvre son passé, une facette inattendue, une facette qui m’ont brisé le cœur et révoltée.
Sur ce tome il évolue, légèrement, il ne faut pas trop lui en demander non plus. Kel doit rester Kel mais cette touche d’humanité lui sied à merveille je dois l’avouer. 
Vous craquerez de nouveau, soyez en sûre. 

Dès le prologue Anna sème des indices sur le passé mais aussi le destin de nos protagonistes, elle manie aussi bien le contexte historique, les contes et légendes, l’humour, l’action que le sentiment. 
Les descriptions de scène de combat sont toujours aussi fabuleuses, le décor toujours posé avec soin. 
Il y a ces moments de pure sincérité qui m’ont fait retenir mon souffle, ces moments d’amour délicieux où j’ai frissonné en synchronisation totale avec les personnages, les scènes de combats où l’adrénaline m’a parcouru de la tête aux pieds et toutes ces réparties mordantes qui m’ont permis de décompresser. 

Nous ne sommes pas épargnés émotionnellement dans ce tome deux et puis la fin choisit vous percute de plein fouet, j’ai maudit Anna pour ce choix. Le tome trois promet bien des émotions, j’ai hâte de savoir Ies directions que vont prendre nos protagonistes et si la paix est au bout du chemin. 

Pour conclure je vous met dans l’ambiance... 
Prenez l’atmosphère pandémique de Résident Evil, le charisme de Selene dans Underworld et la personnalité de Lucifer dans la série du même nom, saupoudrez d’un soupçon de Salem et vous obtenez Myrina  Holmes, cadavres exquis. 

Je remercie sincèrement Black Ink Éditions et Anna d’avoir renouvelé leur confiance pour ce service presse ♥️

  1. Note: 5/5


L'histoire en images:




Quelques extraits: 









Aucun commentaire:

Publier un commentaire