/* Menu horizontal ---------------------------------------------- */ .notuxmenu { width:100%; } ul.menuliste li { display: inline-block; /* Permet au menu de s'afficher à l'horizontale */ padding: 5px 30px; /* Espace autour de chaque lien (5px en haut et en bas, 30px à gauche et à droite) */ text-transform: uppercase; /* Permet de mettre le texte en majuscules */ } ul.menuliste li a { color: #000000; /* Affiche les liens du menu en noir */ text-decoration: none; /* Evite que les liens soient soulignés */ } ul.menuliste li a:hover { color: #777777; /* Les liens du menu deviennent gris quand on les survole */ } En savoir plus sur https://www.notuxedo.com/creer-menu-horizontal-blogger/#dF67d3C91BOEd3fb.99

mardi 5 mai 2020

Blades Hockey - Tome 2 - Play it safe de Maria Luis


Titre:

Blades Hockey, tome 2, Play it safe

Résumé:

Règle numéro 1 : Ne jamais coucher avec son agent chargé des Relations Publiques.
Je suis un dur à cuir, le bad boy de la Ligue de Hockey. Une carrière à se battre sur la glace, et à squatter le banc des pénalités aide à se forger une réputation.
Mais là, ma réputation me précède.
Nouvelle équipe, nouvelle ville, mais toujours cette foutue étiquette de bad boy qui me colle à la peau. J’ai le choix : soit je redore mon image, soit je raccroche les patins.
Vous parlez d’un choix...
Je me suis donc payé les services d’une agence de Relations Publiques... La meilleure du pays.
Et parmi toutes les chargées de Relations Publiques, il fallait que je tombe sur elle.
Celle que je devrais à tout prix éviter.
Celle qui m’attire à en perdre la raison.
Règle numéro 2 : voir règle numéro 1.
Date de sortie:

Disponible en numérique le 1er mai 2020

Où le trouver:






Prêts à retourner chez les Boston Blade ? Moi oui ! 

Depuis un an Zoé recherche un emploi, son entretien pour devenir agent sportif chez Golden Lights Media doit aboutir, il le faut. Simplement son image a été impactée sur tous les réseaux sociaux à cause d’une incartade avec le joueur de hockey André Beaumont, elle a subi un vrai « walk of shame » et a dû quitter sa ville pour tenter de repartir à zéro. Un essai d’un mois lui est accordé mais peut-il être bénéfique quand son nouveau client est celui qui lui a attiré des ennuis douze mois plus tôt. 

Zoé est la reine des mauvais choix, un brin poissarde, ces mésaventures m’ont faites rire même si certaines fois c’était embarrassant pour elle. Acharnée de travail, elle réussi ce qu’elle entreprend, un vrai requin quand il s’agit de mener à bien sa mission.
Niveau sentimental elle est sur une corde raide depuis qu’André l’a zappé de son existence, c’est elle qui m’a le plus touché avec son incompréhension face à la tournure des événements, ça l’a blessé qu’André l’efface de sa vie après leur coup d’un soir. 

André a besoin de redorer sa réputation, il a une image trop agressive, peu aimable, il est devenu la bête noire des médias et ses sponsors le lâchent un par un depuis un an, même l’esprit solidaire du Hockey lui est inconnu. 
Tout au long de ma lecture, je me suis demandée pourquoi est-il toujours de glace ? 
Pourquoi est-il toujours dans l’excès? 
Pourquoi collectionner les femmes comme des objets ? 
LA raison ne justifie pas tout mais m’a peiné tout de même, c’est simplement un homme qui est parti en vrille quand une certaine vérité a éclaté. 

J’ai apprécié qu’il y ai plus de point de vue masculin sur ce tome comparé au premier volume de la série, ça apporte plus de profondeur à l’histoire. J’avoue que sans ce regard là, l’attachement envers André ne serait sans doute jamais arrivé car il se montre particulièrement antipathique. 

Avec ces deux-là on assiste à de délicieux affrontements, Zoé tente de se montrer forte, professionnelle, de cacher son désir et innove de répliques mais André ressort trop souvent victorieux de leurs joutes verbales. Parfois, c’est grisant, parfois rageant et certaines fois juste triste. Ce mec est déstabilisant, il sait exactement ce qu’il fait, un regard, une parole et elle monte en température et nous aussi par la même occasion. 

En conclusion une lecture agréable, dans la lignée du premier, d'ailleurs on revoit notre duo Charlie/Duke ce qui n'est pas pour nous déplaire. Même si j’ai tiqué sur un changement d’opinion un peu abrupt d’André, j’ai tourné les pages assez facilement jusqu’à arriver au mot fin. 
J’ajoute que j’ai hâte que le troisième opus sur Gwen sorte en version française, voir cette croqueuse d’hommes un peu peste se faire piéger par l’amour sera jouissif! 

Je remercie les Éditions Alter Real et Maria Luis pour leur confiance sur ce service presse 💋

Note : 3,5/5


 L'histoire en images:



Quelques extraits:








Aucun commentaire:

Publier un commentaire