/* Menu horizontal ---------------------------------------------- */ .notuxmenu { width:100%; } ul.menuliste li { display: inline-block; /* Permet au menu de s'afficher à l'horizontale */ padding: 5px 30px; /* Espace autour de chaque lien (5px en haut et en bas, 30px à gauche et à droite) */ text-transform: uppercase; /* Permet de mettre le texte en majuscules */ } ul.menuliste li a { color: #000000; /* Affiche les liens du menu en noir */ text-decoration: none; /* Evite que les liens soient soulignés */ } ul.menuliste li a:hover { color: #777777; /* Les liens du menu deviennent gris quand on les survole */ } En savoir plus sur https://www.notuxedo.com/creer-menu-horizontal-blogger/#dF67d3C91BOEd3fb.99

jeudi 28 mai 2020

Bad Trip en AlasKaL de Emma Landas


Bad Trip en AlasKaL par [Emma Landas]



Résumé

Si Meghan ne trouve pas l'excursion parfaite, c'est simple, elle est virée de son agence de voyages.
Alaskienne de naissance, elle est certaine que c'est sur ces terres sauvages qu'elle trouvera le Good Trip.
Enfin ça, c'était avant de tomber sur le pire guide d'Alaska qui soit.
Lui, c'est Kal. Kal l'asocial, Kal le glacial, Kal le chacal... Le problème, c'est qu'il est aussi : Kal le sculptural, Kal le phénoménal, Kal le sexual... et qu'un ours qui essaie de sourire, bah c'est vachement chou !
Entre eux, c’est explosif, et leurs étincelles ont de quoi nourrir les ragots de la petite ville de Sitka.
Bref, tout laisse à penser que cette pauvre Meghan a tout pour faire un Bad Trip en AlasKaL.



Disponible en ebook le 29 mai

Où le trouver







    

Un grand merci à Black ink pour ce service presse.

Après avoir eu un coup de foudre littéraire pour son dernier roman Green Oak, j'avais hâte de retrouver Emma dans une nouvelle romance .

J'ai commencé ce livre à 10h le matin pour le finir dans la journée. Je ne l'ai pas lu, je l'ai dévoré.
Dés les premières pages, Meghan et Kal m'ont donné le smile.

On commence par mon ours préféré, froid comme l'Arctique mais tellement attendrissant. Kal, au premier abord, est un parfait connard. Glacial et hermétique au relation social, il ne vit que par sa solitude. Son passé a terriblement transformé cet homme.

Mais l'arrivée de la pétillante Meghan va renverser les habitudes de Mister Glaçon. Entre sa maladresse, son courage et sa lumière, cet ours n'a qu'à bien se tenir car il est loin de s'imaginer à quel point ce petit bout de femme deviendra sa rédemption.

J'ai adoré ma lecture. Ce roman est une bouffée d'air frais et c'est peu de le dire. Emma Landas nous embarque dans un road trip déjanté avec deux personnages aussi différent que le yin et le yang.

L'auteure nous invite au voyage, nous dévoile les paysages magnifiques de l'Alaska. J'ai voyagé mais j'ai surtout lu une histoire d'amour pleine d'intensité qui m' a donné ces papillons dans le ventre qu'on recherche tant dans une romance. Entre humour, intensité, émotion, Emma a su parfaitement doser chaque ingrédient de cette histoire.
Je suis tombée amoureuse de cette héroïne forte et fragile à la fois. Meghan est attendrissante, pétillante et bourré d'humour. Elle manie l'ironie à l'image même de son auteure. J'ai cru mourir de rire face à sa répartie et certaines situations totalement loufoques. Elle m'a beaucoup touchée et les larmes n'étaient pas loin...

Quand au grizzly, il est juste à dévorer lentement mais sûrement. A coup de griffes ou de langue, vous aurez l'envie de le secouer ou de le lécher au choix mesdames. Mais à coup sûr, il ne laissera aucune d'entres vous insensibles à son charme polaire. Son histoire, son caractère grognon ne m'a pas empêché de tomber sous le charme.

Emma Landas manie une fois de plus le verbe à la perfection. Sans complexe, elle nous emmène au cœur de l'Alaska. J'ai retrouvé sa plume intense mais cette fois-ci mélangé à une dose d'humour qui vous donnera un grand sourire.

Un conseil ne passez pas à côté de ce road trip qui vous fera passer obligatoirement un excellent moment de lecture!!

Note
5/5




Avec une couverture pareil, un décor somptueux et la plume d’Emma, il était évident que cette histoire allait se retrouver entre mes mains.

Afin de conserver son job, Meghan doit absolument trouver l’escapade rêvée pour son tour opérateur, certaine de trouver son bonheur là bas, elle part faire un trip au sein de l’île Baranof en Alaska.  
Et si un ours mal léché servant de guide la détournait de son but premier ?

Meghan n’a pas sa langue dans sa poche, elle dit haut et fort ce qu’elle pense, elle a aussi un côté maladroit à son insu et donc drôle à ses dépends, ce qu’elle a pu me faire marrer sur certaines situations. 
C’est aussi une personne avec une belle sensibilité et pleine d’empathie, je la trouve vraiment attachante. 
C’est un vrai plaisir de la voir renouer avec ce qu’elle aime, de la voir s’épanouir, c’est vraiment une héroïne « couillu » et une personnalité comme je les aime. 

Kal... soupir...
Cet homme asocial et bourru voit son quotidien remis en question par ce petit bout de femme pleine de surprises et qui est finalement très éloignée de sa première impression. 
Son attitude froide et isolée est dû à un passé qui le ronge, le laissant dans une rage permanente, son histoire m’a ému aux larmes et serrer le cœur comme jamais, faut dire qu’Emma ne l’a pas épargné. 
Du coup lorsqu’il se laisse aller avec Meghan, baisse un peu ses remparts, c’est chaud, c’est bon, c’est fondant et j’ai complètement craqué pour lui (quoique entre nous, même en mode ronchon il m’a séduite). 

Leur trip ne va pas se passer comme prévu, chacun va en faire les frais mais ça va ouvrir la porte à des confessions, les rapprocher et nous offrir de beaux moments d'émotion.
Ce petit côté aventureux était un régal à lire. 

La manière dont la romance est amenée m’a conquise, ils ne sont pas tout feu tout flamme, le rapprochement s’opère quand ils laissent chacun entrevoir leurs failles respectives, c’est vraiment beau à lire. 

Je me dois de parler de Peter, le meilleur ami de Kal, il m’a plu de suite, au début pour son côté fanfaron puis pour sa loyauté et son soutien pour leur passé commun. D’ailleurs si matière il y a, je reprendrai bien une dose de lui. 

En conclusion c’est toujours un régal de retrouver Emma, sa plume se lit facilement, il y’a ces beaux jeux de mots qui me font toujours marrer, ces scènes intimes qui font monter ma température au maximum et les petites séquences émotion qui me mettent la larme à l’œil, c’est un juste dosage pour une lecture plaisante. 
Puis il y’a ce beau message sur un retour à l’essentiel, vivons bien avec peu, juste le nécessaire et avec LA bonne personne. 

Merci à Black Ink pour sa confiance et à Emma pour cette romance qui m’a fait prendre un vrai bol d’air frais ♥️

Note : 5/5 




L'histoire en images:




Quelques extraits:








*Crédit photo tatouage : Marie Bona 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire