/* Menu horizontal ---------------------------------------------- */ .notuxmenu { width:100%; } ul.menuliste li { display: inline-block; /* Permet au menu de s'afficher à l'horizontale */ padding: 5px 30px; /* Espace autour de chaque lien (5px en haut et en bas, 30px à gauche et à droite) */ text-transform: uppercase; /* Permet de mettre le texte en majuscules */ } ul.menuliste li a { color: #000000; /* Affiche les liens du menu en noir */ text-decoration: none; /* Evite que les liens soient soulignés */ } ul.menuliste li a:hover { color: #777777; /* Les liens du menu deviennent gris quand on les survole */ } En savoir plus sur https://www.notuxedo.com/creer-menu-horizontal-blogger/#dF67d3C91BOEd3fb.99

vendredi 29 mai 2020

FUCKED UP de F.V. Estyer



Titre : 

Fucked up

Résumé : 

Deux frères.
Deux âmes perverties.
Un amour malsain.


Ash et Jev.

Deux hommes élevés dans la violence. Deux êtres brisés. Deux âmes fusionnelles. Deux frères.

Ils s'aiment. D'un amour interdit, d'un amour malsain. Ils s'aiment et se déchirent. Ils s'aiment à en crever.

Mais, parfois, l'amour ne suffit pas. Parfois, l'amour peut nous bousiller.

Parfois, l'unique manière d'échapper à cet amour... est la mort.

Disponibilité:

En numérique depuis le 26 mai 2020

Où le trouver:





En premier merci Fyctia pour ce service presse, ensuite, j’ai choisi cette lecture car je suis littéralement tombée amoureuse de la couverture et puis le sujet est diablement intéressant : Un amour interdit. 
Je ne vais pas vous mentir, ça été difficile d’écrire cette chronique et de faire ces montages, l’histoire n’est pas remise en question, oh non loin de là, j’étais tout simplement trop émotive dès que je me replongeais dedans. Allez c’est parti... (souffle...)

Par le biais de points de vue présents comme passés, nous allons faire connaissance avec deux frères Jev et Ash. Depuis toujours ils sont soudés, se soutiennent et s’apportent l’affection nécessaire face à un contexte familial très violent. 
Si leur amour a toujours été présent, arrivé à l’adolescence le désir charnel s’y est ajouté et c’était si puissant qu’ils y ont succombé. 
Ils le savent, à chaque étreinte ils pensent que c’est immoral mais cela leur fait tellement de bien de se retrouver, de s’aimer, comment renoncer quand leurs corps ne revivent qu’au contact de l’autre. 
Pour Ash, Jev est son UNIQUE, unique pilier, unique soutien, unique famille, unique amour, pour Jev, Ash est son unique fierté, unique avenir, unique bonheur, unique destinée. 

Je vous avoue que dès le prologue j’étais envahit d’émotions fortes, je m’attendais à me prendre une claque avec cet amour prohibé et bien F.V. a surpassé mes attentes. 
Les points de vue enfant sont à vous fendre le cœur, d’amour pour leur complicité, de haine pour la violence subit. 
C’est une histoire qui montre comment un contexte familial et comment la peur du regard des autres peuvent forger un être.
Le mot peine n’est même pas assez fort pour décrire ce que j’ai ressenti pour Ash, pour cet homme souillé par la vie qui se déteste d’accepter le seul amour qui le rend heureux. Il en est de même pour Jev prêt à tout pardonner et dont le plus gros espoir est simplement de vivre leur amour normalement. 
Ce besoin de l’autre et cet amour sont tellement imprégnés dans leurs veines et si bien décrit que j’en ai occulté leur lien et j’ai tellement espéré pour eux. 
Lorsqu’ils se retrouvent pour un moment de passion, je me suis embrasée avec eux mais quand ils s’éloignent et surtout quand Ash part à la dérive et fait « pénitence » j’ai voulu les secouer comme pas possible. C’est devenu tellement plus compliqué pour eux à l’âge adulte, les démons d’Ash sont tellement plus présents et pourrissent leur quotidien. 

Leur fin, cette fin est à leur image et je lui ai trouvé une certaine beauté, la liberté peut revêtir bien des formes. 
Existe-t-il un monde où le droit de s’aimer leur est accordé ? 
Je vous laisse le découvrir par vous-même. 

En réponse à l’épilogue, je ne dirai qu’une chose, OUI, oui ils laissent une empreinte sur mon cœur et sur mon âme.

La plume de F.V. est une découverte pour moi et je ne peux que vous conseiller de la lire, c’est une plume imprégnée d’émotions fortes, dévastatrices, passionnées, qui manie les mots avec adresse et vous touche en plein cœur, vous ne devez pas passer à côté de cette histoire sombre mais d'une telle intensité qu'elle vous coupe le souffle.

Je ne me vois pas noter cette romance comme je le fais habituellement, aucune note n’est à la hauteur selon moi, j’ai respiré, j’ai vécu Jev et Ash d’un bout à l’autre.


PS : Voilà c’est fait et maintenant... quelqu’un un mouchoir s’il vous plaît ? 


L’histoire en images:




Quelques extraits: 









Aucun commentaire:

Publier un commentaire