/* Menu horizontal ---------------------------------------------- */ .notuxmenu { width:100%; } ul.menuliste li { display: inline-block; /* Permet au menu de s'afficher à l'horizontale */ padding: 5px 30px; /* Espace autour de chaque lien (5px en haut et en bas, 30px à gauche et à droite) */ text-transform: uppercase; /* Permet de mettre le texte en majuscules */ } ul.menuliste li a { color: #000000; /* Affiche les liens du menu en noir */ text-decoration: none; /* Evite que les liens soient soulignés */ } ul.menuliste li a:hover { color: #777777; /* Les liens du menu deviennent gris quand on les survole */ } En savoir plus sur https://www.notuxedo.com/creer-menu-horizontal-blogger/#dF67d3C91BOEd3fb.99

dimanche 31 mars 2019

Interview Gena Cah

Aujourd'hui c'est Gena Cah qui est à l'honneur chez les magiciennes!

Si vous ne la connaissez pas encore, découvrez vite son interview :)




1.Pour commencer, je te laisse te présenter. Qui es-tu ? 

Je suis Gena Cah, auteur de 31 ans pour encore quelques mois ;) dans la vie de tous les jours je suis conseillère clientèle. Amoureuse de la lecture depuis que je sais lire, j'écris depuis quelques années, d'abord pour m'amuser et il y a 8 ans maintenant, de façon beaucoup plus sérieuse.


2.Peux-tu nous parler de ton roman « Le plaisir des sens»?

C'est un roman que j'ai commencé à écrire il y a 8 ans. Je venais de perdre ma mère et écrire m'a sauvé. Le plaisir des sens est né comme ça. C'est une histoire d'amour absolument pas banal, même si dans les faits, lui est beau et riche, elle intelligente avec un sale caractère, ils s'aiment… Oui mais pas que, ils traversent également énormément d'épreuve et sont aussi touchant l'un que l'autre. C'est une histoire d'amour 2.0, un coup de foudre auditif dans un premier temps. Ce roman est rempli de réalité me concernant.

3.Parmi tes différents titres , lequel à été le plus compliqué à écrire? Pourquoi ?

Je n'ai que deux titres pour le moment, Chambre 3010 qui est une romance orienté BDSM et Le plaisir des sens : Destinée. Le tome 2 étant en cours de réécriture/

Le plaisir des sens a été le roman le plus compliqué à écrire pour moi. Il cache énormément de vérité sur ma vie, que j'ai romancé bien évidemment, mais cela m'a demandé un effort considérable et beaucoup de larme. C'est le roman qui a bouleversé ma vie. Dans tous les sens de l'expression.

4.Parmi tes personnages, lequel préfères tu? Pourquoi?

Aya. Parce qu'elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et derrière son côté sale gosse mal élevée capricieuse, se cache en réalité une femme fragile, détruite et mortifiée depuis des années. Elle me touche énormément, je me retrouve beaucoup en elle, et ça… Ce n'était pas voulu.

5.Depuis quand écris-tu ? Qu'est ce qui t'a décidée à être publié ?

J'écris depuis des années. Des poèmes sans consistance, des petites histoires sans profondeur. Puis en 2010 j'ai perdu ma mère et l'année suivante je me mettais à écrire Le plaisir des sens. J'ai publié sur wattpad le premier jet, au totale cette histoire a cumulée plus de 240000 lectures et à même remporté l'award de l'histoire la plus sensationnelle dans la catégorie adulte. Je me suis dis qu'il y avait surement un potentiel. Et Erato m'a ouvert ses portes.

6.Quels sont tes auteurs préférés ?

Julie Kenner du côté des femmes avec Colleen Hoover. Et Marc Lévy côté homme.
Tous les trois ont le don de me transporter dans leurs histoires et jouent avec les mots comme un jongleur le fait avec des balles. Ils sont stupéfiants.

7.Quelles sont tes sources d'inspiration ?

Tout. Que ce soit la musique, un dessin animé, mes animaux, le soleil, la pluie ou juste la nuit. Tout m'inspire. Et cela arrive sans que je ne m'y attende. Un simple mot entendu se transforme en histoire dans ma tête.

8.Qu'est ce qui est important pour toi quand tu écris ?

Le plus important est de continuer à prendre du plaisir dans l'écriture. Quand cela deviendra plus une corvée qu'un amusement, alors il sera temps d'arrêter.


9.Comment imagines-tu ta carrière dans 10 ans ? 

J'espère avoir écris d'autres livres. Qu'ils fonctionnent un minimum. J'entends par là, que si avec mes histoires j'arrive au moins à contenter 2 ou 3 personnes, alors j'aurais réussis. Je n'écris pas pour devenir riche et célèbre, les best-sellers se comptent sur les deux mains en une année, et je suis loin d'en faire partie, mais cela me convient. Toute fois, si un jour, j'arrive à en écrire un, alors ce sera la consécration, de plusieurs années de travails, sans jamais compter les heures ;) en attendant, dans 10 ans je me vois avec une bibliothèque beaucoup plus grande et une écriture plus mature encore. J'espère toujours faire rêver, c'est important.


10.Quel regard portent tes proches sur tes romans ?

C'est à eux qu'il faudrait le demander ;) Mais dans l'ensemble ils sont plutôt fière de moi, je crois J

11.À part l'écriture, quelles sont tes passions ? 

Je suis une passionnée du Japon et de la Corée, les animes et les mangas en passant par la J-Pop et la K-Pop.


12. Si tu devais écrire un titre à 4 mains, avec qui le ferais tu? Pourquoi ?

Dans mes rêves les plus fous, c'est avec Julie Kenner que j'écris en 4 mains. Elle est tellement talentueuse, tellement douée et surtout je retrouve ce que j'aime dans ses écrits. Puisque nos univers se rencontrent parfois, pourquoi ne pas écrire ensemble? Bon pour ça, il faut d'abord que je prenne des cours d'anglais, autrement ça n'ira jamais^^ (c'est beau de rêver non?)

13. Quel est ton livre de chevet ?

7 jours pour une éternité, de Marc Lévy. C'est une histoire d'amour, qui prouve que quelque soit le monde duquel on vient, quelque soit les difficultés et les embuches sur notre route, si l'amour est sincère alors tout est surmontable.




Pour finir, un petit portrait chinois :

* Un livre : 7 jours pour une éternité. Marc Lévy
* Un pays : Le japon. 
* Une saison : l'automne
* Une chanson : Y si fuera ella de Jonghyun.
* Un film : la ligne verte.
* Une série Hwarang.
* Un animal : Le chat.
* Un objet : La rose éternel.
* Une couleur : Noir.
* Une citation : Le hasard c'est la forme que prend Dieu pour passer inaperçu. (on la retrouve dans le plaisir des sens Destinée)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire