/* Menu horizontal ---------------------------------------------- */ .notuxmenu { width:100%; } ul.menuliste li { display: inline-block; /* Permet au menu de s'afficher à l'horizontale */ padding: 5px 30px; /* Espace autour de chaque lien (5px en haut et en bas, 30px à gauche et à droite) */ text-transform: uppercase; /* Permet de mettre le texte en majuscules */ } ul.menuliste li a { color: #000000; /* Affiche les liens du menu en noir */ text-decoration: none; /* Evite que les liens soient soulignés */ } ul.menuliste li a:hover { color: #777777; /* Les liens du menu deviennent gris quand on les survole */ } En savoir plus sur https://www.notuxedo.com/creer-menu-horizontal-blogger/#dF67d3C91BOEd3fb.99

lundi 4 mars 2019

Interview d'Emma Landas



A l'occasion de la sortie le 1er mars de "Will", c'est au tour d'Emma Landas de se prêter au jeu de l'interview des magiciennes !!
Qui se cache derrière cette femme multi-casquette ?

Ne manquez pas non plus la surprise faite à Emma par ses copines de chez Black Ink à la fin de l'interview :)










1.Pour commencer, je te laisse te présenter. Qui es-tu ? D'où te vient le surnom "La baronne" ?


Je suis une femme multi pass, tantôt infirmière, tantôt chargée de communication chez Black Ink, tantôt auteure, et je vous épargne mon statut d'épouse, de mère, sœur, fille, amie… Mais tout va bien, je suis en pleine forme !

Pourquoi la baronne ? Il est évident que c'est parce que du sang aristocrate coule dans mes veines, voyons ! Et en dehors, ce surnom m'a été attribuée par Sarah Berziou pour témoigner de ma bienséance et de mon élégance en société (ou peut-être parce que j'ai eu un jour à l'égard de son chien des attitudes hautement obséquieuses…) Ah lala… Il faut bien amuser un peu le petit peuple…



2.Peux-tu nous parler de ton prochain roman « Will » ?


Will… Le roman pour lequel j'avais dit « jamais de la vie ». Et puis, victime de harcèlement, j'ai fini par succomber. Et Dieu que j'ai bien fait !

Will n'a pas grand-chose à voir avec mes précédentes histoires, si ce n'est l'attrait habituel que je porte à malmener mes personnages, et mes lecteurs, et donc à encore véhiculer tout un tas d'émotions contradictoires. Mais Will est drôle et frais, et en ça il est différent de mes autres livres. Les dialogues y ont une grande place, et au pays de la sexy-attitude, je déclare Will the winner !



3.Parmi tes différents titres, lequel a été le plus compliqué à écrire ? Pourquoi ?


Difficile à dire. Chirurgicalement Vôtre était le premier, la construction (très complexe) a donc été plus laborieuse. Mais Goran était très éprouvant émotionnellement. Simple à écrire, car je n'ai eu qu'à me laisser guider par ce qu'il me soufflait à l'oreille, mais mon cœur a terriblement souffert.

Etrangement, Will est finalement le plus difficile, car comme je l'ai dit, il sort de mon exercice habituel, les drames psychologiques. J'avais cité Graham Green dans CV, lequel dit : « Il est facile d'écrire sur la souffrance. Face à elle, nous sommes tous égocentriques. Mais comment écrire sur le bonheur ? » Eh bien, il a raison le pépère, c'est vachement dur d'écrire des trucs fun !



4.Parmi tes personnages, lequel préfères tu ? Pourquoi ?


Mon cœur est incontestablement à Goran. Je pense que c'est celui qui me ressemble le plus (OK, donc je suis en train de dire que je m'aime là…). Du moins, celui avec lequel je suis le plus en accord. Nous partageons les mêmes valeurs, tout simplement.

Mais j'aime Terence, car il est… argh ! Et Will est… tellement choupinou !!

Tu sais quoi ? Je vais te donner une réponse de ministre. Demande-t-on à une mère lequel de ses enfants elle préfère ?

Question suivante.


5.Depuis quand écris-tu ? Qu'est ce qui t'a décidée à être publié ?


J'écris depuis CV, donc depuis peu. J'ai débuté sur Wattpad où Sarah est venue me chercher. Ce qui m'a décidé ? C'est qu'elle était de La Rochelle où je suis née. J'adore les signes !!!


6.Quels sont tes auteurs préférés ?


Je suis sensible à bien des plumes, et sûrement à beaucoup d'autres à venir. Il serait donc trop réducteur d'avoir des auteurs préférés.



7.Quelles sont tes sources d'inspiration ?


Rien de très original : la vie de tous les jours, la mienne, celle des autres. Mais également un film, une chanson, un vieux livre. Je ne pense pas qu'on invente quoi que ce soit, lorsqu'on écrit une histoire. J'aime à dire qu'une bonne culture notamment des contes, de la mythologie, et même du cinéma et de la littérature, est plus que nécessaire pour écrire. Un exemple ? Les 7 samouraïs ou même Ocean twelve sont identiques aux westerns américains. Et un exemple qui vous parlera plus certainement, le scénario absolument génial de Sons of Anarchy est truffé de clin d'œil à la Bible (Jésus et ses apôtres) ou à la littérature, type Œdipe Roi de Sophocle.

Alors je ne dis pas qu'il faut copier, mais juste garder un squelette déjà existant (et qui a pu faire ses preuves un bon paquet de fois), ou bien aller chercher la toute petite piste qui n'a pas été explorée par l'auteur d'un film ou d'un livre, et en faire sa propre histoire.



8.Qu'est ce qui est important pour toi quand tu écris ?


Sans aucun doute, la notion de réalisme. Je suis une acharnée de la crédibilité. Qu'elle soit psychologique ou émotionnelle. Là encore, je pense que le succès d'une histoire tient au fait qu'elle se doit d'être organique, vivante. Et c'est là que c'est intéressant toute cette histoire d'identification aux héros. Qu'elle suscite de l'affection ou du rejet de la part du lecteur, c'est pour moi un signe que c'est gagné. De l'émotion, quelle qu'elle soit, naît l'attachement, même s'il est négatif.



9.Comment imagines-tu ta carrière dans 10 ans ?


On a dit imaginer hein ? J'ai enfin rejoint mes rêves d'ado, et je suis devenue scénariste. J'écris des histoires pour le cinéma, dont personne n'ira vérifier le nom de l'auteur qui défilera à toute vitesse sur l'écran. Je donne des cours d'écriture, et j'ai enfin laissé ma blouse d'infirmière dans mon placard, et je continue de croire que mes héros existent bel et bien quelque part…

Ah, et j'ai gagné Black Ink au Monopoly.



10.Quel regard portent tes proches sur tes romans ?


Mon mari est mon premier bêta lecteur. Sans lui, je ne valide aucun chapitre. C'est un Black Boy à part entière qui porte les cartons et tient la caisse aux salons. Le pauvre… Mais zut hein, il n'avait qu'à pas signer il y a 21 ans !

Mes enfants ont d'abord éprouvé une certaine forme de jalousie envers ces bébés qui occupaient tant leur mère, et puis ma foi, vous savez ce qu'on dit sur le deuil ! Une perte égale un gain. Et les gains, je crois qu'ils les ont finalement aimés…



11.À part l'écriture, quelles sont tes passions ?


Les séries télé, le cinéma, les séries, le cinéma…

OK. On ajoute un peu la lecture, et beaucoup mon autre boulot : la communication sur les réseaux et le marketing dans l'édition.


12. Si tu devais écrire un titre à 4 mains, avec qui le ferais tu ? Pourquoi ?


Haha, très drôle, car j'en parlais justement ce matin avec une amie.

Je dois avouer que le 4 mains me fait terriblement peur. Je n'imagine pas comment on peut réussir à en faire un. Je suis admirative envers celles et ceux qui le font.

Mais… Si un jour je devais le tenter, j'entremêlerais avec jouissance ma plume à celle de Farah Anah. On se connaît depuis un bail maintenant elle et moi ! C'est d'ailleurs elle qui a vendu mon CV auprès de Sarah Berziou. On se voit mutuellement grandir, on ne cesse de se renvoyer des « Ah mais moi, je ne serai jamais capable d'écrire comme tu le fais », on imagine des histoires pour l'autre. Alors allez savoir, peut-être qu'un jour, nous ne ferons qu'une !


13. Quel est ton livre de chevet ?


Vous voulez rire à mes dépens ? Ma sale gosse a récupéré des bouquins je ne sais où et les a posés sur ma table de chevet, lesquels traitent de l'ostéoporose et de l'Alzheimer… Sympa hein la môme ?

Pour finir, un petit portrait chinois :

* Un livre : La nuit des temps de Barjavel
* Un pays : La France
* Une saison : L'été
* Une chanson : Tennesse Whiskey des The Pork Tornadoes (Allez jeter une oreille et un œil sur YouTube) So Rock'n'Roll ! (Et Mason Greve, le chanteur, est mon ami sur Facebook, donc ça veut dire que c'est mon ami pour de vrai… (le pauvre…))
* Un film : Pas ça !!!! Family man ? Moulin Rouge ? N'oublie jamais ? Out of Africa ? La ligne verte ? ...
* Une série : Pas ça BIS !!!! Breaking Bad ? SOA ? GOT ? …
* Un animal : Le loup
* Un objet : Mon téléphone bien sûr…
* Une couleur : Noir

* Une citation : Mens sana in corpore sano. Tout mon contraire ! (Un esprit sain dans un corps sain)














1 commentaire: