/* Menu horizontal ---------------------------------------------- */ .notuxmenu { width:100%; } ul.menuliste li { display: inline-block; /* Permet au menu de s'afficher à l'horizontale */ padding: 5px 30px; /* Espace autour de chaque lien (5px en haut et en bas, 30px à gauche et à droite) */ text-transform: uppercase; /* Permet de mettre le texte en majuscules */ } ul.menuliste li a { color: #000000; /* Affiche les liens du menu en noir */ text-decoration: none; /* Evite que les liens soient soulignés */ } ul.menuliste li a:hover { color: #777777; /* Les liens du menu deviennent gris quand on les survole */ } En savoir plus sur https://www.notuxedo.com/creer-menu-horizontal-blogger/#dF67d3C91BOEd3fb.99

lundi 2 juillet 2018

La violence de l'amour de Cindy C


  • Résumé : «Meg et Sacha, trente ans, filent le parfait amour depuis leur dix-huit ans. Propriétaires d'une belle fermette depuis peu, ils coulent des jours heureux. Seulement, leur vie va basculer du jour au lendemain suite au licenciement économique de ce dernier. Le pauvre homme va alors renouer des liens forts avec ses anciens démons, laissant la jeune femme seule face à leur situation. Tout avait pourtant commencé comme un conte de fée...»



Merci à Cindy C pour ce service presse.

C'est par hasard que je suis tombé sur un post de l'auteure qui parlait de son titre.

La violence conjugale est un sujet difficile mais qui me touche, j'étais donc curieuse de découvrir comment il était traité ici.

Meg voit le comportement de Sacha changé sans raison apparente, après les reproches et les insultes viennent les coups. Dans un premier temps elle s'éloigne et puis finalement revient mais son conjoint ne change finalement pas, allant de plus en plus loin dans sa violence.

La jeune femme isolée, va devoir prendre une décision si elle ne veut pas succomber aux coups de celui qu'elle croyait être l'homme de sa vie.

C'est un titre très court, je dirai que c'est plutôt une nouvelle, le sujet sensible est traité sans fioritures.

J'aurais aimé, une présentation en peu précise de Meg on le connait pas vraiment, du coup on a du mal à s'attacher à elle. On sent sa détresse mais on reste en retrait.

Sacha à un rôle de parfait connard, l'alcool, la méchanceté et la violence il est vraiment détestable. 

Je pense qu'il y a une jolie trame mais qui nécessité un développement, on reste trop en surface. Par exemple la semaine de vacances qui ne se passe pas comme prévu mais dont on a seulement la première journée.

La plume de l'auteure est fluide bien que parfois trop légère, même si l'on est dans une histoire sombre et violent, les  échanges sont parfois limites.

Un bon départ mais qui pour moi ne va pas au bout des choses. J'aurais aimé en avoir plus.

3/5





Aucun commentaire:

Publier un commentaire