/* Menu horizontal ---------------------------------------------- */ .notuxmenu { width:100%; } ul.menuliste li { display: inline-block; /* Permet au menu de s'afficher à l'horizontale */ padding: 5px 30px; /* Espace autour de chaque lien (5px en haut et en bas, 30px à gauche et à droite) */ text-transform: uppercase; /* Permet de mettre le texte en majuscules */ } ul.menuliste li a { color: #000000; /* Affiche les liens du menu en noir */ text-decoration: none; /* Evite que les liens soient soulignés */ } ul.menuliste li a:hover { color: #777777; /* Les liens du menu deviennent gris quand on les survole */ } En savoir plus sur https://www.notuxedo.com/creer-menu-horizontal-blogger/#dF67d3C91BOEd3fb.99

mercredi 14 novembre 2018

Maloria Cassis vue par Marjy Noname

A l'occasion de la sortie de Gun Cake 2 par Maloria Cassis, nous avons demandé à son amie et beta-lectrice Marjy Noname* de nous parler d'elle :)





1. Peux tu nous parler de votre rencontre ?

Nous avons commencé plus ou moins en même temps sur fyctia. J'ai lu une de ses histoires et elle a fait de même. Nous avons bien accroché dans nos commentaires puis passé aux messages en privé. 

Quand un concours de dark romance est arrivé, nous nous sommes de suite entendue pour trouver des idées et se bêta lire. C'était un moment magique plein d'entrain et de surprises. Nous étions toujours ensemble. Depuis, on se parle tous les jours matin, midi et soir.
Ça c'était notre rencontre virtuelle. Pour la réelle, c'était à Cannes pour le Fnr 2017. Notre amitié virtuelle est devenu tangible et surtout a confirmé que nous nous sommes bien trouvées.

2. Entre Julian et Adriano, lequel préfères-tu ? Pourquoi?

Aïe... difficile de choisir. Je dirais Adriano. C'est plus mon genre. Mafieux mais avec des principes. 
( bien sûr, Julian est sexy et je l'adore mais... ce n'est pas le même charisme). 

4. Qu 'est ce que tu aimes le plus chez Maloria ?

Son honnêteté et son franc parlé.  Sa ténacité aussi. Quand elle décide de quelque chose, elle s'y tient. Pose ses objectifs et ne s'arrête que si elle a atteint son but. Et j'adore qu'elle comprenne mon humour.

5. Comment décrirais-tu sa plume ?

Fluide et addictive. Elle nous emporte dans ses phrases comme une vague de tsunami. Je n'arrive pas à décrocher, même si le genre écrit n'est pas mon préféré (je suis moins YA et romance et plus dark et gore) et pourtant j'ai besoin de ma dose de Maloria quotidienne.  (Et grâce à la bêta lecture, je lis très tôt ou très tard un petit morceau de son imaginaire)

6. Quelles sont pour toi, ses principales qualités ?

Tenace et honnête (je me répète mais c'est la vérité). 

7. Son plus gros défaut ?

Le stress ? Elle flippe au moins une fois par mois. Que ce soit pour écrire en temps et en heure, la qualité de son texte, puis des réactions des lectrices ... (Mais après elle se reprend rapidement)

8. Comment décrirais tu votre relation en 1 mot ?

Fusionnel ? (comme des jumelles)

9. A part l'écriture, quel est votre principal point commun ?

Notre amour de la famille et l'amitié. Nous avons les mêmes valeurs : loyauté et honnêteté. Soutenir ceux et celles que nous aimons.

10. Qu'est ce que tu aimerais lui dire que tu n'as pas encore osé faire ?

Oula !!! Qu'elle ne doit pas se dévaloriser, qu'elle mérite son succès et que je serais toujours là, près d'elle si ( ou quand) elle aura besoin de moi.



Je te laisse le portrait chinois, d'après toi, si Maloria était :


* Un livre : Cooper Training Julian car Amy c'est Maloria !!! 
  * Un pays : la France ( pour moi qui suis belge elle représente le meilleur de votre pays).
  * Une saison : l'été (elle est aussi chaleureuse que cette saison)
  * Une chanson : Grenade (Bruno Mars)
  * Un film : le Parrain.
  * Une série: Desesperate housewife. 
  * Un animal : pas un chat (petite blague entre nous). Une lionne ( maternelle mais très protectrice)
  * Un objet : un stylo.
  * Une couleur : rouge foncé (jamais le vert).
  * Une citation :"Un homme qui ne passe pas de temps avec sa famille n'est pas vraiment Un homme" Michael Michael Corleone dans le Parrain


* "Five" de Marjy Nomane disponible en numérique

Aucun commentaire:

Publier un commentaire