/* Menu horizontal ---------------------------------------------- */ .notuxmenu { width:100%; } ul.menuliste li { display: inline-block; /* Permet au menu de s'afficher à l'horizontale */ padding: 5px 30px; /* Espace autour de chaque lien (5px en haut et en bas, 30px à gauche et à droite) */ text-transform: uppercase; /* Permet de mettre le texte en majuscules */ } ul.menuliste li a { color: #000000; /* Affiche les liens du menu en noir */ text-decoration: none; /* Evite que les liens soient soulignés */ } ul.menuliste li a:hover { color: #777777; /* Les liens du menu deviennent gris quand on les survole */ } En savoir plus sur https://www.notuxedo.com/creer-menu-horizontal-blogger/#dF67d3C91BOEd3fb.99

lundi 18 février 2019

Angel Arekin & Sarah Berziou, le portrait croisé !


Elles sont deux personnes connues et reconnues dans l'édition française, ces deux amies ont décidé de collaborer pour le plus grand plaisir des lectrices.

Pour la sortie de "Missing Obsession" chez Black Ink nous leur avons lancé un petit jeu :)






1. pouvez vous nous raconter votre rencontre ? Qu'avez vous pensez l'une de l'autre?
 
 L :Un coup de foudre littéraire. J’ai rencontré Sarah sur wattpad à mes commencements sur la plateforme. Quand elle m’adressait des commentaires, elle était toujours percutante et plein d’amour. Notre histoire d’amitié a commencé autour des bouquins, et s’est poursuivie depuis sans une anicroche. La première fois qu’on s’est vues hors virtuel, eh bien, ça a été une concrétisation. En réalité, il n’y avait aucune différence entre le moment où l’on ne pouvait se voir qu’à travers un écran et le moment où on s’est vues en vrai. C’était une continuité logique. Sarah, c’est mon âme sœur littéraire et ma meilleure amie tout court.

  S :Nous nous sommes connues sur wattpad. Je découvrais cette plateforme et j’ai lu Love business. Une première claque avec la qualité d’écriture…
J’ai commencé à commenter les chapitres et visiblement je devais être pertinente car Léni est venue me parler en privé. Un début qui ne s’est jamais arrêté.
J’ai tout de suite été bluffée par sa plume. Je chéris nos premiers échanges et je me souviens encore du moment où elle m’a demandé d’être sa bêta lectrice. Je ne savais pas à l’époque ce que cela voulait dire et quand elle m’a expliqué… Wahou ! Imaginez un peu le truc. La plume qui vous rend folle et qui tient compte de vos retours et remarques.
Je sais que je déborde un peu, mais l’écriture de Hidden Desire m’a particulièrement marquée car c’était le 1er que je voyais prendre forme du début jusqu’à la fin.


2. Pourquoi vouloir travailler ensemble?
 
 L :Oh, cette décision a longuement mûri pour ma part. Je ne voulais pas signer avec Sarah au départ, car je craignais que ça ne nuise à notre amitié en mélangeant le pro et le privé, (normalement elle ne vous répondra pas la même chose que moi !) mais elle m’a toujours dit : je ferai en sorte de te signer ! Eh bien comme elle est têtue, elle a tout fait pour. Elle a monté une maison d’édition magique, qui cartonne, qui a une image superbe, dynamique. Elle a fait en sorte que je ne puisse plus refuser ;) sinon je me serais montrée bien bête ! Je ne signe donc pas avec Sarah, ma meilleure amie, je signe avec Sarah, la business woman fabuleuse. C’est là toute la différence, à mon sens.
3.Qu'admirez vous le plus chez l'autre ?
Sa détermination et son enthousiasme. Elle veut quelque chose, elle se bat pour l’obtenir. Elle sort les griffes, les crocs, elle mord à pleines dents, et elle fonce tête baissée, peu importe les obstacles. Et s’il y en a qui se dresse sur son chemin, eh bien, elle tape plus fort pour le traverser, même si c’est dur et que parfois elle en souffre. 

S :Ahhhh ! Vaste question. Pour moi c’est le Saint Graal de l’écriture, je n’ai pas peur de le dire.  Elle était mon objectif numéro 1 depuis le début, ce n’est pas un secret.
Depuis 3 ans maintenant j’ai la chance d’être sa bêta lectrice (oui oui statut souvent convoité mais ma place n’est pas à prendre). Chaque roman, chaque nouvelle histoire qui prend vie dans sa tête me bouleverse et me transporte. Elle a contribué à mon envie de créer ma ME et elle m’a toujours soutenue. Elle représente exactement ce pour quoi je veux faire ce métier et la qualité des textes que je souhaite publier.
Ce qui était pour moi un challenge au départ se transforme en réalité. Elle le savait et je ne lui ai jamais caché mon ambition. Le plus fort dans tout cela c’est que son choix n’est pas celui de l’amitié mais bien parce qu’elle croit en moi et à mes qualités d’éditrice.
Depuis le début, il n’y a jamais eu de langue de bois entre nous et quand je trouve quelque chose à lui redire je n’hésite jamais. C’est sain et constructif. Ces moments où nous sommes dans notre bulle sont particulièrement riches. Sachez qu’avec Léni on peut débattre sur un chapitre pendant 4 heures ! 

 3.Qu'admirez vous le plus chez l'autre ?
 
L :Sa détermination et son enthousiasme. Elle veut quelque chose, elle se bat pour l’obtenir. Elle sort les griffes, les crocs, elle mord à pleines dents, et elle fonce tête baissée, peu importe les obstacles. Et s’il y en a qui se dresse sur son chemin, eh bien, elle tape plus fort pour le traverser, même si c’est dur et que parfois elle en souffre.

S :Je lui dis souvent que son talent me nourrit et c’est vrai ! J’aime par dessus tout sa loyauté et son amour des lettres. (Je sais ça fait 2 choses)

4. Ce qui vous agace le plus chez l'autre ?

 L :Elle me touche sans arrêt ! Je crois que des fois, elle me prend pour un chien. Elle a toujours sa main fourrée dans mes cheveux (bon, j’aime bien ça, mais chut, faut pas le lui dire !)

S : Elle est têtue et bornée lol ! Elle démarre souvent au 1/4 de tour.
 
 
5. Une anecdocte honteuse sur l'autre à nous raconter ?
 
L :Elle ronfle et elle fait des bruits bizarres pendant la nuit. J’ai envie de lui fourrer de la mie de pain dans les narines pour qu’elle arrête !
 
S : Pas d’anecdote honteuse, enfin si ! Elle devrait avoir honte de m’avoir menacée de « me mettre du pain dans les narines pour cause de ronflements »
Vous pouvez constater que son sadisme va au-delà de sa plume.

6.Quel est votre meilleur moment ensemble ?
 
L :Piscine mojito fou rire !
Et plus symbolique, notre premier contrat signé ensemble :)

S : Un seul ? Dur dur…
Je suis toujours émue de repenser à notre première rencontre, au SDL de Paris, il y a 3 ans. C’est devenu sacrément réel tout ça et je vous avoue un truc (interdit de lui dire…) : elle m’impressionnait beaucoup.
Nous avons rarement l’occasion d’être seules alors je vais dire quand je suis allée signer le contrat d’édition chez elle (je lui avais promis). Un moment intimiste, juste pour nous.


7. Quels sont d'après vous la plus grand qualité et le pire défaut chez l'autre ?

 
L :Sa loyauté !
Elle est rancunière. Il ne faut pas la décevoir.
S :Sa plus grande qualité est sa capacité à se remettre en question et à toujours vouloir progresser. Elle ne considère jamais les choses acquises, bien au contraire.
Son défaut est de ne pas toujours voir le positif de chaque situation. Elle est particulièrement, parfois trop, exigeante et perfectionniste.

8. Quel tic elle a qui vous fait sourire ?
 
L: Sa main dans mes cheveux !

 S :Elle aime bien grogner. Elle aboie souvent très vite mais redescend rapidement.
La « Léni stressée du jour de sortie » m’est réservée et je souris dès le 1er message du matin.


9. Léni à la place de Sarah, quel livre aurais tu aimé éditer ?
 
C’est dur comme question, je n’ai pas lu tous les livres qu’elle a édités. Ça biaise la réponse. Emma Landas a une jolie plume, Farah Anah a mixé de la fantasy et de la romance, ce qui m’attire forcément, Juliette Pierce a écrit un truc fou sur le cerveau humain, ce qui titille ma curiosité, c’est un des prochains que je vais lire. Ewa Raw, j’attends sa prochaine dark aussi. Non mais en fait, je ne peux pas choisir. Il y en a trop !
 
 
9. Sarah, que livre de Léni aurais tu aimé écrire ?
 
Je ne peux pas choisir car il y en a deux. Jeu Vespéral. Un chef d’œuvre, un livre accompli et d’une qualité époustouflante.
Je ne sais pas où elle est allée chercher ça, avec une telle puissance mais je vous jure qu’il laisse sans voix.
Et sans surprise le magistral The missing obsession. Sensible à la dark comme je suis, j’ai trouvé dans ce livre un drame bouleversant. La puissance de Jeu vespéral alliée à la modernité. Je ne vais pas vous spoiler mais juste vous dire que vous n’en sortirez pas indemnes.


10. 3 mots pour décrire l'autre ?
 L :Sociale (qu’est-ce qu’elle aime les gens !!!)
Volontaire
Douce quand il le faut, dure quand la vie l’exige

 S :Âme soeur littéraire (ça fait 3 mais je compte 1)
Artiste talentueuse.
Amie loyale et de confiance.

 
11. Qu'est ce que tu aimerais lui dire et que tu n'as pas encore fait ?
 
L :Elle sait déjà tout ce que je ressens pour elle, mais il ne fait jamais de mal de le répéter : je suis contente que la vie l’ait mise sur ma route. Parfois, je ne sais pas ce que je ferais sans elle. Ce monde est difficile, et elle est toujours là pour m’épauler, me pousser, me motiver, me faire rire. On se soutient l’une l’autre. C’est une maman, une sœur, une amie. Sarah, c’est tout à la fois, le package émotionnel. J’ai hâte de retourner au bord de la piscine, avec un mojito dans une main pour papoter avec elle de nos joies et de nos peines. Bref, la vie. Et c’est chouette de la traverser à ses côtés. 

S : Je pense lui avoir tout dit parce que nous n’avons aucun filtre et qu’il ne se passe pas une journée sans que nous ne nous parlions. Je vais du coup le répéter : je l’aime profondément  et je suis fière et honorée de la confiance qu’elle m’accorde. (Un poil de pression sur mes épaules mais elle connaît mon goût du challenge).
Ah et une dernière chose : dépêche-toi de finir le prochain bébé, je suis fan de nos séances « post chapitre et débriefing ».
Encore un truc : « c’est toi et moi, on l’a fait ! »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire